chomage

DEVENIR DÉMARCHEUR D’IMPRIMERIE, UNE AVENTURE QUI FAIT DES MILLIONNAIRES

 

demarcheur

Mes débuts en 2003

Le titre est peut être osé mais je me base sur un constat de la réalité au Burkina Faso. Je suis moi-même démarcheur devenu imprimeur, mon propos est donc basé sur une expérience personnelle.

Il est évident que tout démarcheur ne devient pas automatiquement millionnaire mais les 80% d’entre eux arrivent à vivre de leur activité.

Presque tous les imprimeurs que je connais ont d’abord été des démarcheurs. Je ne citerai pas de nom mais c’est un fait vérifiable. Si vous voulez quitter le chômage ou vous auto-employer, vous pouvez choisir de devenir démarcheur d’imprimerie. Vous ne le regretterez pas.

COMMENT DEVIENT-ON DEMARCHEUR ?

Pour devenir démarcheur d'imprimerie, vous n'avez pas besoin d'avoir un niveau élevé d'études; pas besoin d'un capital de départ. J'ai personnellement démarré avec 1.000 francs cfa (moins de 2 euros) en poche juste pour le manger de la journée.

Être homme ou femme importe peu mais un moyen de déplacement et un téléphone portable seront un atout. J'ai démarré avec un vélo dame sans téléphone. Il y a cependant des démarcheurs qui s'y lancent à pieds sans rien de plus et s'en sortent au bout de quelques mois.

Comme toute autre aventure vous devez avoir la ferme volonté de vous y engager. Ensuite il suffit de rencontrer un imprimeur et de lui expliquer clairement que vous voulez devenir démarcheur.

En général tous les imprimeurs sont prêts à travailler avec un démarcheur car il y a des démarcheurs capables d'apporter à une imprimerie des marchés qui coûtent des millions.

L’imprimeur vous prodiguera des conseils et vous donnera ses conditions. Certains imprimeurs par mesure de prudence vous exigeront de signer un contrat.

A vous de voir si ce contrat vous arrange ou pas. Le plus souvent lorsque vous apporter un travail à l'imprimerie votre bénéfice tourne autour de 10%. C'est pour cela qu'il est toujours préférable de demander à votre imprimeur de vous faire un bas prix pour vous permettre de facturer vous même le client.

Si je reprends mon exemple de 2000 calendriers, en supposant que l'imprimeur fait les calendriers à 600 fcfa l'unité, le total revient à 1.200.000 francs cfa. Vous avez seulement 10% c'est à dire 120.000 fcfa.

Mais si l'imprimeur accepte (je sais qu'il acceptera sinon il faut changer d'imprimeur) de vous faire le calendrier à 400 francs l'unité et que vous facturiez au client à 600 francs, vous allez vous retrouvez avec un bénéfice de 400.000 francs cfa. Faites la différence vous-même.

Cependant, pour centaines commandes où il faut fournir le n° IFU, le N° du Registre de commerce et facturer la TVA, vous n'aurez le choix que d'accepter les conditions de votre imprimeur parce que vous ne posséder pas encore ces papiers officiels.

Si vous voulez aller loin, vous devez travailler à gagner la confiance de votre imprimeur. C'est à base de cette confiance qu'il peut vous permettre d'aller livrer une commande avant de venir payer.

Alors, pas de coup bas avec votre patron: dès que le client vous remet l'argent, revenez directement donner au patron ce qui lui revient. Même si vous estimez que votre part est petite contentez-vous de ça pour garantir l'avenir de votre activité.

Une fois que vous tombez dans la tentation de détourner l'argent des imprimeurs, s'en est fini pour vous; votre réussite dans le démarchage est compromise.

LES QUALITES ESSENTIELS D'UN DEMARCHEUR EN IMPRIMERIE

Permettez-moi de poser comme qualité de base l'humilité, l'honnêteté et la persévérance.

Votre travail consiste à rejoindre les clients potentiels où ils se trouvent: au bureau, à la boutique, au chantier, au marché, à domicile... N'hésitez pas à voyager dans les villes environnantes où vous aurez la chance d'être le premier imprimeur de proximité.

Soyez poli en saluant les gens avant de leur parler de votre activité. Respecter le gérant du parking et le vigile (gardien). Ce sont des personnes qui peuvent parfois vous souffler des astuces pour obtenir ce que vous voulez dans l’entreprise.

Soyez gentil avec la secrétaire ; c'est peut être avec elle que vous aurez à traiter les commandes. Expliquez lui le but de votre visite et demander toujours à rencontrer le patron ou le directeur. C'est à elle de vous orienter vers qui de droit: le directeur, le comptable, le surveillant etc.

Ne vous ventez pas d'être le moins cher. Les gents font souvent le rapport entre le prix et la qualité. Moins cher rime avec moindre qualité. Ne soyez pas non plus trop cher.

Gardez le juste milieu en tenant compte des réalités du marché. Ne vous attendez pas à être bien accueilli partout comme si l'on vous attendait. Certains vous diront d'un ton sec « nous avons déjà un imprimeur ».

D'autres répondront à peine votre salutation. Parfois vous pouvez allez 5 fois dans un bureau sans pouvoir rencontrer le patron.

Tout cela ne doit pas vous décourager; car il y a aussi des patrons qui vous accueilleront à bras ouverts. Il ya des patrons qui vont vous encourager dans votre initiatives en vous donnant ne serais-ce qu'un petit marché ou un rendez-vous pour un marché important.

Ça démarre comme cela comme par magie et vous êtes lancé pour de bon. A chacun sa chance dans le marché d'imprimerie, pas de monopole qui vous arrête. Votre seule limite c'est votre capacité à contacter le client et à fournir à temps un travail de qualité à un prix acceptable et convenu.

DEMARCHEURS? SONGEZ A VOUS INSTALLER

Le démarchage doit être vu comme un passage à l’état d’imprimeur à temps plein. Vous ne pouvez et vous ne devez pas vous y éterniser. Si votre objectif est de devenir un grand imprimeur millionnaire, vous devez songer à acquérir peu à peu quelques matériels d'imprimerie.

Lorsque vous commencez à gagner un peu d'argent, organisez-vous pour affecter une certaine somme à l'achat par exemple des papiers, des agrafeuses, des sécateurs, un ordinateur etc.

Cela vous permettra de réaliser vous-même certains travaux et de sous-traiter ceux dont vous ne disposer pas les matériels. La plupart des imprimeurs ont commencé ainsi jusqu'à s'acheter de grandes machines.

Bien sûr, il ne suffit pas d'avoir des machines, il faut être organisé et avoir une stratégie marketing adaptée au contexte de votre marché cible.

CONCLUSION

Le conseil que je peux donner à un démarcheur c'est d'être honnête dans les transactions. La seule chose qu’il vous faut c'est de gagner la confiance aussi bien des clients que des imprimeurs.

Si vous êtes flou dans vos affaires cette confiance est perdue à l’avance. Lorsque vous n’êtes pas en mesure de respecter un rendez-vous pour une raison ou une autre, ne coupez pas votre portable.

Répondez aux appels, supportez les vociférations du client et donnez la juste explication de la situation.

C’est la seule manière de garder le cap de l’honnêteté et de ramener le client à la compréhension et au calme.

Que pensez-vous de ce que je viens de dire ?

Exprimez-vous librement juste en bas en laissant un commentaire.

Sylvain NYAMPA

Soyez les Bienvenues à l'Imprimerie Centrale de Bobo-Dioulasso

Disponibilité, efficacité, respect de delai de livraison, qualité garantie


PS: Vous pouvez désactiver les publicités en cliquant sur la croix située à droite